Follow us :-

consequences-psychologiques-et-familliale


RETENTISSEMENTS PSYCHOLOGIQUES DE LA DREPANOCYTOSE

« Si la douleur physique, une des plus intenses qui puisse être décrite, semble d’emblée résumer le vécu de la drépanocytose, il en est une autre, psychique, plus diffuse, qui s’étend à l’ensemble de l’existence du patient. Atteinte somatique grave, la drépanocytose du fait de son caractère génétique affecte la vie familiale, la lignée, la descendance. Imprévisible dans ses manifestations, elle bouleverse la vie sociale de l’enfant ou de l’adulte malade…

Tout ce qui touche à la filiation est emprunt d’un imaginaire puissant, venant parfois perturber la compréhension des modalités de transmission et provoquer des situations conflictuelles au sein des familles.

Le traitement, la transmission, la fatigue etc.. sont sources d’accablement, de dévalorisation et de culpabilité.

L’hôpital est un passage obligé pour le patient. Ce lieu qu’il connaît depuis son enfance est particulièrement investi. En grande majorité, les malades acceptent l’aide psychologique lorsqu’il leur est proposé. L’écoute et l’accompagnement lui permettent d’affronter au mieux la maladie et vivre les moments de souffrance comme moments constructifs…»

 (extrait du livre : La Drépanocytose de Robert Girot / Pierre Begué / Frédéric Galateros)

Enfin, les associations des patients et de leurs familles constituent un véritable soutien par les rencontres, les échanges, le partage des connaissances et du vécu de la maladie.